Tout sur la propolis

Publié le : 10/04/2018 11:38:35
Catégories : La Propolis


Signification du terme propolis



Vous avez sûrement déjà entendu parler de la propolis. C’est un terme de plus en plus à la mode dans les discussions parlant de défense immunitaires et soin de la peau. Avant de poursuivre l’article, il convient de préciser que ses propriétés n’ont pas encore été prouvées de manière suffisante sur l’être humain. Il y a eu peu de tests sur la propolis et leur fiabilité sont parfois douteuses. Par conséquent, nous parlerons ici uniquement de bienfaits supposés et non de certitudes.

A travers le monde, de nombreux laboratoires commercialisent des produits contenant de la propolis dans des buts thérapeutiques et esthétiques, et cela depuis de nombreuses années. On est très loin de l’effet de mode, et ce phénomène a même tendance à s’amplifier ces dernières années. Mais en fait, qu’est-ce que la propolis ?

La propolis est un mot qui possède une double signification. Premièrement, elle constitue une substance faite de résine et produite par certains organismes végétaux tels que les conifères, le peuplier, le bouleau ou le saule. De plus, son autre sens, plus commun, représente le matériau transformé par les abeilles à partir de la substance précédente. Ces dernières, souvent des abeilles butineuses en fin d’existence, ajoutent à la propolis de la cire ainsi qu’une sécrétion émise par leur système glandulaire. La propolis, véritable mastic de la ruche, permet de boucher et de protéger les parois de la colonie.

De plus, dans le souci du bien-être de la colonie, les abeilles utiliseraient cette matière végétale pour créer une « entrée de protection » permettant de purifier ceux qui entrent et ceux qui sortent de la ruche. En d’autres termes, il s’agirait d’un sas naturel d’une efficacité à toute épreuve.

La propolis aurait pour principale utilité de rendre plus saine la ruche afin de permettre à la communauté d’abeilles de se développer. Elle constituerait un des moteurs de la construction et de l’épanouissement de la colonie.

Un autre exemple probant de protection de la ruche est l’intrusion d’un insecte ou d’un petit mammifère dans la colonie. Les abeilles vont l’embaumer avec de la propolis afin qu’il ne contamine pas l’espace de vie et de travail de ces dernières. La propolis a donc une faculté d’assainissement indéniable.

Si l’on faisait une comparaison avec l’être humain, il serait possible d’affirmer que la propolis est le médicament antibiotique des abeilles contre toute agression extérieure et développement de micro-organismes dangereux pour l’équilibre de la ruche. On pourrait donc aisément imaginer que si la propolis a une grande action bénéfique sur les abeilles, elle pourrait également en avoir une sur l’être humain.

La propolis posséderait un grand nombre de bienfaits et de vertus, souvent attribués à la présence de flavonoïdes tels que la quercétine et la pinocembrine, d’oligo-éléments, d’huiles essentielles et de vitamines. Elle est constituée à environ 50 à 55% de résine, 30% de cire, 10% d’huiles essentielles, de substances minérales et organiques ainsi que de 5% de pollen.

La propolis bio aurait selon certains experts une meilleure capacité à libérer ses propriétés, étant donné qu’elle aurait pu se développer dans un environnement plus sain et exempt d’éléments toxiques.

Utilisée depuis l’Antiquité par les Egyptiens, la propolis servait à l’embaument des corps afin d’assurer une meilleure conservation des dépouilles momifiées. A l’époque romaine, les légionnaires l’utilisaient pour soigner les blessures. Les Grecs, quant à eux, croyaient en ses propriétés cicatrisantes pour les plaies et autres affections cutanées. De l’autre côté du monde, les Incas croyaient également dans les vertus de la propolis pour soigner les infections.

Signifiant en grec ancien « entrée de la ville », la propolis a été par la suite utilisée au Moyen Age pour cicatriser les blessures causées par les flèches. Elle était louée pour sa capacité à accélérer la régénérescence des tissus adipeux.

Plus récemment, elle était utilisée par les anglais durant la Guerre des Boers au XIXe siècle en Afrique du Sud.

De tous temps vantée pour ses propriétés, la propolis prend de nombreux aspects différents : propolis noire, propolis rouge, propolis verte, propolis blanche, propolis jaune, etc. pour sa couleur ; dure, molle, friable pour sa texture ; de grille ou de raclage pour son type de récolte ; brute ou pure pour sa qualité ; ainsi que propolis biologique ou non pour l’environnement et la manière dont elle est conçue.


Couleur et texture de la propolis



La propolis est une matière qui ne possède pas une seule et unique couleur. Elle peut se situer entre le blanc et le noir, avec différents types de nuances. Concernant la texture, elle peut être dure, molle et friable selon le climat et la température. Par exemple, elle pourra s’émietter à une température de 15 degrés ; tandis qu’elle deviendra toute molle à plus de 30 degrés. Selon les saisons, les végétaux de provenance, le type de ruche, le pays ou le continent, la texture de la propolis sera différente. Elle existe sous de nombreuses couleurs telles que la propolis verte, propolis noire, propolis rouge, propolis blanche, propolis jaune etc.

La propolis blanche est la plus douce. Elle est souvent utilisée pour la sphère ORL car moins puissante.

La propolis verte est créée par des abeilles hybrides, d’origine africaine et européenne. Elle doit sa couleur verte à l’arbre sur lequel elle est récoltée : le Baccharis dracunculifolia, une espèce endémique d’Amérique du Sud et plus particulièrement du Brésil, pays principal de sa production. La propolis verte posséderait des propriétaires antivirales supérieures à la propolis classique ainsi que la capacité accrue à protéger le foie. Elle est particulièrement riche en artepillin C et autres composés phénoliques prénylés.

La propolis noire possède la réputation d’être très puissante et d’avoir des effets presque instantanés. Elle est souvent d’origine française ou européenne.

La propolis jaune est un type de propolis qui possède une action prolongée. Elle est souvent utilisée pour prévenir et protéger l’organisme. On la trouve en amérique latine, par exemple au Brésil ou à Cuba.

La propolis rouge serait la plus puissante de toutes les sortes de propolis. Contrairement à la propolis noire, elle se trouve uniquement dans certaines régions d’Amérique du Sud. La propolis rouge attire l’attention de nombreux scientifiques depuis quelques années. Elle posséderait une capacité thérapeutique hors norme.Sa couleur rouge est due à un arbuste de milieu lacustre, le Dalbergia ecastaphyllum, qui subit la présence dans son écorce d’un coléoptère qui, perçant l’écorce, libère des résines rouges, butinées par la suite par des abeilles. Elles transportent cette résine à la ruche afin de procéder à la transformation finale avec de la résine et des sécrétions.

A ces cinq couleurs de propolis, on peut encore rajouter des couleurs « intermédiaires » telles que le brun ou l’ocre. Chacune posséderait des qualités différentes, du fait de leur composition.

On prête aux différentes couleurs de propolis différentes vertus :

La propolis verte serait anticancéreuse et antioxydante. Des tests ont été réalisés, notamment au Japon, sur la possible capacité de la propolis à augmenter les taux de globules blancs et de plaquettes lors de la chimiothérapie.

La propolis noire, extraite par les abeilles sur les peupliers, aurait des vertus antibactérienne et antifongique. Elle serait donc parfaite contre les infections.

Quant à la propolis rouge, elle stimulerait le système immunitaire et aurait des propriétés anti-inflammatoires. Elle serait donc parfaite pour prévenir et éviter les futures infections. Et ainsi de suite…

Mais même au sein d’une même famille de couleurs, il y a de grosses différences de composition dans la propolis, en fonction du climat, des arbres et plantes à proximité immédiate, …

Chez Aprolis, nous mélangeons plusieurs propolis, de différentes couleurs, et provenant même souvent de continents différents, afin d’avoir un spectre de flavonoïdes large. Cela nous permet de vous proposer une propolis riche et avec de multiples propriétés.

La saveur de la propolis est généralement abrupte, voire aigre. Elle n’a pas réellement un goût agréable contrairement au miel, par exemple. Elle ne pourrait, par conséquent, se consommer par plaisir.

Par rapport à sa qualité, il existe la propolis brute et la propolis pure. Cette dernière est la propolis qui existe sous la forme de pâte à mâcher, débarrassée de toutes les impuretés de la colonie.

Pour la conservation, il est souhaitable de la garder à l’abri de la chaleur afin qu’elle ne se détériore pas. Elle est facilement conservable et doit de préférence être consommée fraîche.


Récolte de la propolis, broyage, filtrage



La propolis est généralement récoltée par les apiculteurs grâce aux grilles qu’ils placent dans la ruche. En effet, les abeilles garnissent de propolis ces grilles, pensant qu’elles font partie intégrante de la ruche.

Le moment idéal de la récolte est après l’extraction du miel, quand le taux de production de la propolis est le plus élevé. La propolis extraite constitue ce que l’on peut appeler la propolis brute, non dépourvue de la cire et des différentes impuretés présentes dans la ruche. Les abeilles entrant et sortant de la colonie déposent à l’entrée une quantité considérable de débris végétaux et animaux qui détériore la qualité de la propolis.

Le processus de récolte nécessite ensuite de placer les grilles à propolis à une température froide afin qu’elle puisse se casser facilement.

Outre les grilles, il est possible de ramasser la propolis par grattage des différentes parties de la ruche. A l’état brut, elle est souvent de moins bonne qualité que la propolis de grilles car généralement plus ancienne et très chargée en impuretés et en cire. Elle présente souvent un caractère oxydé.

Si vous connaissez des apiculteurs, vous pourrez peut-être récupérer de la propolis en échange de votre aide pour nettoyer leurs ruches. C’est un travail long et difficile pour les apiculteurs, qui ne rechignent pas à obtenir un peu d’aide.

Le filtrage de toutes les impuretés, et en particulier des insectes, se réalise grâce à sa dissolution dans de l’alcool. Pour la rendre solide à nouveau, il est impératif de la chauffer afin de supprimer toute trace d’alcool et d’obtenir de la propolis pure.

Il est possible d’employer une autre méthode pour obtenir de la propolis pure. Après un certain temps passé au réfrigérateur, la propolis brute étant devenue dure, on peut la plonger dans un seau d’eau et la faire rouler entre ses mains afin de la libérer de toutes ses impuretés. Ces dernières resteront à la surface tandis que la propolis, plus lourde, se retrouvera au fond du seau. Une passoire pourra être utilisée afin de terminer d’extraire tous les débris végétaux et animaux.

Pour pouvoir effectuer une estimation de la récolte à venir, il faut prendre en compte la localisation de la ruche (proche d’arbres, de bourgeons, etc.) ainsi que le nombre d’abeilles capables de « travailler » pour produire la propolis. Généralement, une ruche peut produire entre 100 et 300 grammes de propolis pure à l’année. Ce qui constitue une quantité relativement faible pour une année entière. La propolis bio serait selon les experts de meilleure qualité. Débarrassée de tous les polluants, elle donnerait son plein potentiel à tous ses utilisateurs. Il vaudrait donc mieux une propolis créée loin de toute activité humaine afin d’en optimiser ses bienfaits.

Chez Aprolis, nous apportons un soin particulier au choix de nos propolis, que nous mélangeons ensuite dans notre unité de production. Nous extrayons ensuite cette propolis grâce et des méthodes lentes et respectueuses de l’environnement, afin que vous retrouviez dans notre extrait de propolis bio tous les bienfaits de la propolis originelle. Notre entreprise respecte un cahier des charges méticuleux permettant de garantir des approvisionnement en propolis de qualité, et d’éviter tout agent polluant lors de la production.


Comment utiliser la propolis ?



De nombreux laboratoires, dont Aprolis, propose une grande quantité d’articles aux formes très diverses : pommades, dentifrices, shampoing, crèmes, etc. Chacun de ces modes d’administration ou d’application est adapté à des besoins spécifiques, qui peuvent s’utiliser en complément d’une visite médicale. Ils ne doivent en aucun cas se satisfaire à eux-mêmes ni faire partie d’un quelconque procédé d’automédication, qui serait assurément incomplet sans l’avis d’un professionnel.

Pour conclure, nous pouvons résumer tout cela en disant que la propolis est une substance résineuse aux nombreuses vertus supposées, vantées depuis des siècles par une grande quantité de peuples. Elle présente de nombreux aspects et consistance, dus à son origine géographique, ses végétaux de provenance, etc. ainsi que de modes de récolte par grille ou par grattage. Qu’on parle de propolis noire, propolis rouge, propolis jaune, propolis brune, propolis verte, propolis blanche, … chacune a des vertus et l’idéal est souvent un mélange de plusieurs propolis pour un résultat optimal.


*Ce contenu est présenté exclusivement à titre indicatif et informatif. Cet article n’a pas vocation à se substituer à des conseils médicaux professionnels. Avant utilisation de la propolis, effectuez un test sur votre peau pour vérifier toute réaction allergique.



Découvrez nos autres articles sur le thème de la Propolis

Apprenez ce qu'est exactement l'Apithérapie et la médication par les produits de la ruche : L'Apithérapie

Nous vous expliquerons comment utiliser la Propolis : Comment utiliser la Propolis

Vous découvrirez ici les Propriétés, Bienfaits et Vertus de la Propolis : Propriétés, Bienfaits et Vertus de la Propolis

Familiarisez-vous avec les termes "Extraits de Propolis" et "Teintures-Mères de Propolis" : Les Extraits de Propolis et Teintures-Mères de Propolis

Et enfin apprenez la différence entre la "Propolis Brute" et la "Propolis Pure" : La Propolis Brute & la Propolis Pure



Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)